Prier au quotidien

prier

Débuter un moment du prière

Tu es sur la mer,
Dans ta barque
Et tu jettes l’ancre sur un rocher lointain ;

Tu tires la corde
Avec force et persévérance…
Le rocher ne bouge pas
Mais ta barque s’approche de lui

Ainsi en est il de la prière :
Dieu semble ne pas bouger
Mais c’est toi avances.
Je te l’ai promis

Seigneur, ;
Dans l’agitation de cette journée,
Je me tourne vers Toi
Avec un cœur d’enfant sur le chemin  de l’école.

Donne moi la joie
De retrouver ceux que je connais.
Donne moi la simplicité
D’accueillir ceux que je ne connais pas.

Donne moi le courage
De ne pas me défiler devant les appels.
Aide moi à trouver ma juste place.

Et aide moi à te garder un peu de temps,
Dans la prière
Comme je te l’ai promis.

Prier quand on est triste

Du fond de l’abîme
le mien et celui de tous les hommes mes frères
Je crie vers toi, Seigneur, Père !

Misère je suis, Miséricorde est ton nom :
Dans l’attente de toi, ma douleur et ma joie,
Aide-moi à reconnaître tes passages, Ouvre en moi une capacité d’écoute :
Miséricorde est ton nom !

Tout mon désir est devant toi,
Pour toi mon soupir n’est point caché,
Guéris mon regard, ouvre mes oreilles,
Rends la parole à mes lèvres muettes :
Miséricorde est ton nom !

Je sens toute ma pauvreté, tu connais ma misère
Et pourtant tu m’appelles.
Ta fidélité est ma source,
En elle est ma force et ma joie,
Miséricorde est ton nom !

Conduis-moi sur le chemin de l’abandon
Et moi, sans relâche espérant,
Jésus, je sais que je peux compter sur toi.
Viens me prendre par la main pour me guider vers toi.

Notre Père, que ton règne vienne :
Miséricorde est ton nom !

Père Besnard

Prier dans la joie

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Prière de Saint François d’Assise

Chercher la force du Seigneur

Bonheur à toi que l’Esprit rend pauvre,
Le royaume est pour toi.

Bonheur à toi que désarme l’amour,
La terre de Dieu est ton héritage,

Bonheur à toi qui pleures,
Chacune de tes larmes sera essuyée.

Bonheur à toi qui as faim et soif de me ressembler
A ma table tu es l’invité,

Bonheur à toi dont me cœur s’ouvre à toute détresse,
En ta tristesse s’ouvre mon cœur de Dieu,

Bonheur à toi dont le cœur n’est jamais partagé,
Le visage de Dieu tu le vois,

Bonheur à toi l’artisan qui fait la paix,
Enfant de Dieu tu es,

Bonheur à toi que l’on frappe parce que tu  m’aimes en ton frère,
Au dedans de toi je règne.

Daniel-Ange

O Dieu, envoie-nous des fous !
Ô Dieu, envoie-nous des fous
Qui s’engagent à fond,
Qui aiment autrement qu’en paroles,
Qui se donnent pour de vrai et jusqu’au bout.

Il nous faut des fous,
Des déraisonnables,
Des pasionnés,
Capables de sauter dans l’insécurité :
L’inconnu toujours plus béant de la pauvreté.

Il nous faut des fous du présent,
Epris de vie simple, amants de la paix,
Purs de compromission, décidés à ne jamais trahir,
Méprisant leur propre vie,
Capables d’accepter n’importe qu’elle tâche, 
de n’importe où,
A la fois libres et obéissants,
Spontanés et tenaces,
Doux et forts.

O Dieu, envoie-nous des fous.

Père Louis-Joseph Lebret, dominicain

Demander Pardon

Seigneur,
Pardonne-nous nos silences
Quand il fallait parler.

Pardonne-nous nos vaines paroles
Quand il fallait agir.

Pardonne-nous d’avoir confondu
Ton Évangile avec nos sagesses.

Pardonne-nous d’avoir restreint notre service
A ceux qui nous plaisent.

Pardonne-nous notre médiocrité,
Notre manque d’amour et de générosité.

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons
A ceux qui nous ont offensés,

Et apprend-nous à pardonner,
Sans blesser ceux à qui nous pardonnons.

Par le Christ, notre Sauveur. Amen.

Toi qui m’aimes tel que je suis

Seigneur, réconcilie-moi avec moi-même.
Comment pourrai-je rencontrer et aimer les autres
si je ne me rencontre et ne m’aime plus ?

Seigneur toi qui m’aimes tel que je suis
et non tel que je me rêve,
aide-moi à accepter ma condition d’homme
limité mais appelé à, se dépasser.

Apprends-moi à vivre 
avec mes ombres et mes lumières,
mes douceurs et mes colères,
mes rires et mes larmes,
mon passé et mon présent.

Donne-moi de m’accueillir comme tu m’accueilles,
de m’aimer comme tu m’aimes.
Délivre-moi de la perfection que je veux me donner,
ouvre-moi à la sainteté que tu veux m’accorder.

Épargne-moi les remords de Judas,
rentrant en lui-même pour n’en plus sortir,
épouvanté et désespéré devant son péché.

Accorde-moi le repentir de Pierre,
rencontrant le silence de ton regard
plein de tendresse et de pitié.
Et si je dois pleurer,
que ce ne soit pas sur moi-même
mais sur ton amour offensé.

Seigneur, tu connais le désespoir qui ronge mon coeur.
Le dégoût de moi-même,
je le projette sans cesse sur les autres !
Que ta tendresse me fasse exister à mes propres yeux
Je voudrais tellement déverrouiller la porte de ma prison
dont je serre moi-même la clef !
Donne-moi le courage de sortir de moi-même.
Dis-moi que tout est possible à celui qui croit.
Dis-moi que je peux encore guérir,
dans la lumière de ton regard et de ta parole.

Michel Hubaut

Prier pour mon travail

Prière d’offrande de la journée de travail

Seigneur, Je t’offre cette journée de travail.
Que ton Esprit Saint manifeste en moi
et dans mon entourage
un esprit de Paix et de Joie,

Qu’Il me donne Sagesse et Force,
pour porter sur mon travail un regard d’Amour,
pour développer en moi patience, compréhension, douceur et disponibilité,
pour voir au-delà des apparences, Tes enfants comme tu les vois Toi-même.

Seigneur, ferme mes oreilles à toute calomnie,
Garde ma langue de toute malveillance.
Revêts-moi de Ta beauté,
Seigneur,
pour que tous ceux qui m’approchent aujourd’hui,
découvrent Ta présence.
Amen

Prier pour mon prochain

Un mandarin chinois partit un jour dans l’au-delà. Il arriva d’abord en enfer.  Il y vit beaucoup d’hommes attablés devant des plats de riz ; mais tous mouraient de faim car ils avaient des baguettes longues de deux mètres et ne pouvaient s’en servir pour se nourrir.
Puis il alla au ciel.  Là aussi il vit beaucoup d’hommes attablés devant des plats de riz ; et tous étaient heureux et en bonne santé ; eux aussi avaient des baguettes longues de deux mètres …
Mais chacun s’en servait pour nourrir celui qui était assis en face de lui.

Les hommes sont des cadeaux

Les gens sont des cadeaux que le Père a enveloppés pour nous les envoyer. Certains sont magnifiquement enveloppés.
Ils sont très attrayants dès le premier abord.
D’autres sont enveloppés de papier très ordinaire.
D’autres ont été malmenés par la poste.
Il arrive parfois qu’il y ait une « distribution spéciale ».
Certains sont des cadeaux dont l’emballage laisse à désirer ; d’autres dont l’emballage est bien fait.

Mais l’emballage n’est pas le cadeau !
C’est si facile de faire une erreur et nous rions quand les enfants prennent l’un pour l’autre.
Parfois le cadeau est difficile à ouvrir. Il faut se faire aider.
Peut-être parce que les autres ont peur ?
Parce que ça fait mal ?
Ils ont peut-être déjà été ouverts et rejetés !
Ou se pourrait-il que le cadeau ne me soit pas destiné ?

Je suis une personne et donc, moi aussi, je suis un cadeau !
Un cadeau pour moi-même d’abord.
Le Père m’a donné à moi-même.
Ai-je été regarder à l’intérieur de l’emballage ?
Ai-je peur de le faire ?
Peut-être ai-je jamais accepté le cadeau que je suis…
Pourrait-il se faire qu’il y ait à l’intérieur quelque chose de différent de ce que j’imagine ?
Je n’ai peut-être jamais vu le cadeau merveilleux que je suis.
Les cadeaux du Père pourraient-ils être autre chose que magnifiques ?

J’aime les cadeaux que je reçois de ceux qui m’aiment,
Pourquoi pas les cadeaux du Père ?
Je suis un cadeau pour les autres.
Est-ce que j’accepte d’être donné par le Père aux autres ?
Un homme pour les autres ?
Les autres doivent-ils se contenter de l’emballage ?
Sans jamais pouvoir apprécier le cadeau ?

Toutes les rencontres sont des échanges de cadeaux.
Les gens sont des cadeaux reçus ou donnés…
Comme le Fils.
L’amitié est une réponse de personnes – cadeaux au Père qui donne.
L’amitié est Eucharistie, action de grâce !

Georges B. Wintemann Document du MEJ (mouvement eucharistique des jeunes)

Prier pour la Vierge Marie

Notre-Dame des rencontres,

Toi que le service de Dieu et des hommes
engagea souvent sur les grands chemins
en des rencontres pleines d’imprévus,

Enseigne moi l’art des rencontres…
Rencontres passagères ou durables,
Enrichissantes ou lamentables, lourdes,
Peut-être  pleines de conséquences pour l’orientation de ma vie.

Rends moi accueillant mais prudents,
Que j’ai toujours le cœur sur la main, et bien en main,
Mets sur nos lèvres le sourire qui brise la méfiance
et le bon mot qui rend courage.

Que personne ne souffre de nous avoir rencontré,
mais emporte un peu plus de joie pour avoir pris contact avec nous.

Donnes-nous assez de courage pour ne prolonger que les rencontres
qui nous purifient de notre égoïsme et nous élèvent.

F Lelotte

Adorer Dieu

Dis-leur 
ce que le vent dit aux rochers

Dis-leur
ce que le vent dit aux rochers,
ce que la mer dit aux montagnes.

Dis leur qu’une immense bonté
pénètre l’univers.

Dis leur que Dieu
n’est pas ce qu’ils croient :
qu’il est un vin que l’on boit,
un festin partagé
où chacun donne et reçoit.

Dis leur qu’Il est le joueur de flûte
dans la lumière de midi ;
Il s’approche et s’enfuit
bondissant vers les sources.

Dis leur que sa voix seule
peut t’apprendre ton nom.
Dis leur son visage d’innocence,
son clair obscur et son rire.

Dis leur qu’il est
ton espace et ta nuit,
ta blessure et ta joie.
Mais dis leur aussi
qu’Il n’est pas ce que tu dis
Et que tu ne sais rien de lui.

Dieu seul peut

Dieu seul peut créer,
Mais tu peux valoriser ce qu’il a créé,

Dieu seul peut donner la vie,
Mais tu peux la transmettre et la respecter.

Dieu seul peut donner la santé,
Mais tu peux orienter, guider, soigner.

Dieu seul peut donner la Foi,
Mais tu peux donner ton témoignage.

Dieu seul peut infuser l’Espérance,
Mais tu peux rendre la confiance à ton frère.

Dieu seul peut donner l’Amour,
Mais toi tu peux apprendre à l’autre à aimer.

Dieu seul peut donner la joie,
Mais tu peux sourire à tous.

Dieu seul peut donner la force,
Mais toi tu peux soutenir un découragé.

Dieu seul est le chemin,
Mais tu peux l’indiquer aux autres.

Dieu seul est la lumière,
Mais tu peux la faire briller aux yeux des autres.

Dieu seul est la vie,
Mais tu peux rendre aux autres le désir de vivre.

Dieu seul peut faire des miracles,
Mais tu peux être celui qui apporte les cinq pains 
et les deux poissons.

Dieu seul pourra faire ce qui paraît impossible,
Mais tu pourras faire le possible.

Dieu seul se suffit à lui-même
Mais il a préfère compter sur toi!

Père Guy Gilbert